28 juillet 1990. Demi-finale des Goodwill Games 1990. Seattle. 

goodwill games logoDeuxième demi-finale des Goodwill Games 1990, après celle opposant l’URSS à la Yougoslavie.

Pour se qualifier en demi-finales, le Brésil a remporté ses trois matches de poule et a terminé premier de son groupe, avec 3 victoires pour aucune défaite. Quant aux américains, vainqueurs de la première édition en 1986, ils ont concédé une défaite à leur adversaire soviétique et se sont classés deuxièmes du groupe B.

Le Brésil et les USA ont réussi à se qualifier en demi-finales en terminant respectivement premiers et deuxièmes de leur groupe. Le Brésil a été la seule équipe invaincue à l’issue des phases de qualification (trois victoires face à l’Espagne, 114-89, la Yougoslavie, 95 – 85, et l’Australie, 101 – 94). Les américains ont remporté leur premier match face au Porto-Ricains, puis se sont inclinés face aux Russes avant de renouer avec le succès en battant les Italiens sur le score sévère de 113 à 76.

Sur le parquet, on retrouve, pour les USA, Billy Owens, sélectionné en 3e position de la Draft ’91, Chris Smith, passé par Limoges en 1997/1998, Christian Laettner, futur Dream Teamer, le génial Kenny Anderson, 2e de la Draft ’91, le All-Star Chris Gatling ou encore le Hall-of-Famer Alonzo Mourning. Côté Brésil, on (re)découvre le légendaire Oscar Schmidt, double Hall-of-Famer (versions U.S. et FIBA) et meilleur marqueur de l’histoire du basket avec 49 737 points inscrits.

Malgré l’absence de deuxième mi-temps, cet extrait de match est à voir, pour la mémoire.

Au commentaire, Thierry Dugeon et George Eddy.

TéléchargementMerci de me signaler les liens défaillants, par mail, ou directement en commentaire

Partners in health: priligy ligne, achat nolvadex, acheter clomid