Finale NCAA, 30 mars 1987. Louisiana Superdome, New Orleans.

1987-indiana-syracuse-keith-smart

Syracuse (31-6) rencontre Indiana (29-4) dans cette finale NCAA 87. Sous l’uniforme orange de Syracuse, on retrouve le freshman Derrick Coleman, futur numéro 1 de la draft 1990 sélectionné par les Nets de New Jersey, mais aussi le sophomore Sherman Douglas et le junior et futur DJ, Rony Seikaly. Du côté d’Indiana, on retrouve Steve Alford, qui a remporté une médaille d’or aux J.O. de Los Angeles en 1984, aux côtés de Jordan, Ewing et Mullin, sous les ordres de son coach, Bobby Knight.

En demi-finale, les Orangemen ont battu les Friars, 77 – 63, devant 64 959 spectateurs au Superdome, record historique à l’époque. Providence, meilleure équipe à trois points de tout le pays cette saison 86/87, qui vit et qui meurt par le tir extérieur, n’a tourné qu’à 36,4% au shoot. Même le meilleur scoreur en post-saison avec 26,5 points par match, Billy Donovan, termine le match sur un faible 3/12.

A l’époque, on utilisait l’expression “Cinderella Friars” pour désigner les joueurs de Providence, au regard du parcours exceptionnel, réalisé par cette équipe prétendument faible. Un vrai conte de fée. Aujourd’hui, on pointerait du doigt le génie d’un coach hors du commun : Rick Pitino.

Dans l’autre demi-finale, Indiana s’est imposé face au grand favori UNLV (37-2), sur le score de 97 à 93, malgré les 70 points combinés d’Armon Gilliam et Freddie Banks (respectivement 32 et 38 points) et les 18 passes décisives de Mark Wade.

Cette finale, c’est aussi un magnifique duel de coachs légendaires, avec Bobby Knight, pour Indiana, double champion NCAA en 1976 et 1981, et son homologue Jim Boeheim, qui célèbre son 30e anniversaire à  la tête des Orangemen lors de cette saison.

A noter : ce tournoi NCAA est le premier à être joué avec la ligne à trois points.

Aux commentaires, George Eddy et Pierre Dao, alors directeur technique national.

Box score du match.

TéléchargementMerci de me signaler les liens défaillants, par mail, ou directement en commentaire.

Partners in health: priligy ligne, achat nolvadex, acheter clomid