41e All-Star Game NBA. 10 février 1991. Charlotte Coliseum, Charlotte.

Après 17 ans de diffusion sur CBS, NBC prend le relais en pleine guerre du Golfe et propose au monde ce All-Star Game ponctué d’hommages aux soldats participant au conflit en Irak.

1991 eastern conference all-star

Après la dernière apparition de Bird l’an dernier, c’est au tour des Celtics vétérans Kevin McHale et Robert Parish de tirer leur révérence lors de cette édition.

Malgré leur sélection dans le cinq majeur de l’Est, Isiah Thomas, tout juste opéré du poignet, et Larry Bird, blessé au dos, ne jouent pas. Le Piston n’est pas remplacé et c’est Hersey Hawkins qui a été choisi le 7 février pour prendre la place de Bird. Hawkins est celui qui a reçu le plus grand nombre de votes parmi les joueurs non sélectionnés par les coachs de l’Est. C’est sa première et unique sélection All-Star. Merci au vieux Larry !

1991 All-Star Game - Fleer
La participation de Barkley n’était pas assurée non plus quelques jours avant le match. Insistant sur le fait qu’elle ne souhaitait pas l’aggravation d’une blessure d’un joueur, la NBA a tout de même “forcé” Sir Charles à jouer ce dimanche 10 février. Contrairement à Bird, blessé au dos, qui n’a joué qu’un match sur les 15 dernières rencontres des Celtics, Barkley, touché à la cheville, a disputé les quatre derniers matches des Sixers. Et pour David Stern, si vous êtes capables de jouer des matches de saison régulière, alors vous devez vous présenter au All-Star Game (surtout quand vous avez recueilli le deuxième meilleur total de votes et que les fans vous attendent !). C’est donc Rod Thorn, vice-président de la NBA, qui lui a affirmé qu’il jouerait.

Après cette déclaration de guerre de la NBA à Barkley, le soldat Jordan a fait entendre sa voix pour protéger son ami. Il déclare : “je jouerais pour mon équipe (Chicago) si j’étais blessé, mais je ne voudrais certainement pas jouer un All-Star Game si j’étais blessé. Si j’étais Charles, je ne me serais pas laissé faire. La NBA peut te forcer à venir, mais elle ne peut pas te forcer à jouer. Ce n’est pas juste”.
Pour en rajouter une couche, Reggie Miller affirme qu’il aurait préféré profiter d’un week-end de repos plutôt qu’être le douzième homme de la sélection Ouest. Bird intervient également en affirmant que les All-Star Games sont plus un spectacle qu’une réelle compétition, et que ça ne lui convient pas plus que ça, que ce n’est pas le basket qu’il aime pratiquer.

Mais le All-Star Game ne fait pas que des malheureux. Après neuf années d’attente et quelques belles saisons, Ricky Pierce (Milwaukee Bucks) est comblé. Il est enfin reconnu à sa juste valeur et fait partie d’un petit groupe d’All-Stars débutants avec le chanceux Hersey Hawkins, mais aussi Terry Porter (Portland Trail Blazers) et Tim Hardaway (Golden State Warriors).
Parmi les heureux sélectionnés, on peut aussi mentionner le Bullet Bernard King, sélectionné dans le cinq de départ à l’Est, qui n’a participé à aucun All-Star Game depuis sa blessure au genou en 1985 (qui l’empêcha de jouer toute la saison 85/86).

Sans surprise, Jordan, qui totalise 1 217 429 voix, est toujours en tête des votes des fans loin devant Barkley et ses 808 454 voix. Cinq ans que ça dure. Et pour cette édition, l’ancien Tar Heel fait son retour sur les terres de la Caroline du Nord. Autant dire qu’il est attendu comme le messie.

LES SÉLECTIONS.

Eastern Conference

Michael Jordan (Chicago Bulls)
Charles Barkley (Philadelphie Sixers)
Patrick Ewing (New York Knicks)
Bernard King (Washington Bullets)
Joe Dumars (Detroit Pistons)
Dominique Wilkins (Atlanta Hawks)
Ricky Pierce (Milvaukee Bucks)
Hersey Hawkins (Philadelphie Sixers)
Kevin McHale (Boston Celtics)
Brad Daugherty (Cleveland Cavaliers)
Alvin Robertson (Milvaukee Bucks)
Robert Parish (Boston Celtics)

Western Conference

Karl Malone (Utah Jazz)
Magic Johnson (Los Angeles Lakers)
Chris Mullin (Golden State Warriors)
Kevin Johnson (Phoenix Suns)
David Robinson (San Antonio Spurs)
James Worthy (Los Angeles Lakers)
Clyde Drexler (Portland Trail Blazers)
Kevin Duckworth (Portland Trail Blazers)
Tom Chambers  (Phoenix Suns)
Terry Porter (Portland Trail Blazers)
Tim Hardaway (Golden State Warriors)
John Stockton (Utah Jazz)

Eric Besnard et George Eddy commentent ce match pour notre plus grand plaisir.

Box score du match.

TéléchargementMerci de me signaler les liens défaillants, par mail, ou directement en commentaire.

  • George Eddy

    C’est plutot Eric Besnard avec moi aux commentaires.

    • bballchannel

      Je n’avais pas vu ton commentaire… Sorry.
      Je viens de corriger l’article ! Merci George.