8 mars 1992. Philadelphie. Spectrum.

“Bon visionnage, attention les commentaires sont vraiment cultes”. Voilà ce que m’a dit Greatest Guy, le possesseur de la VHS sur laquelle est enregistrée cette rencontre, après m’avoir envoyé ce petit trésor de la saison 91/92. Vous voilà donc prévenus.

Avant ce match, la franchise de Chicago, dirigée par l’élégant et moustachu Phil Jackson, est la meilleure équipe de la ligue avec 50 victoires pour 12 défaites. Le défenseur, Michael Jordan, aka Nike Air, et Scott Pippen, qui joue attaquant, ne sont certainement pas étrangers à cette réussite. Les Sixers, coachés par le petit mais déjà inquiet Jim Lynam, vivent une saison difficile et se classent 3e de la division Atlantic (29 v./31 d.) derrière les Knicks et les Celtics. Au terme de cette saison, ils ne parviendront d’ailleurs pas à se qualifier en playoffs.

Mais pourquoi avoir choisi cette photo ?!?

Les deux équipes se sont déjà affrontées à trois reprises sans jamais perdre à domicile. Le match d’ouverture de la saison, le 1er novembre 1991, a vu Chicago s’imposer largement, 110 – 90. Puis le 7 décembre, ce sont les blancs qui ont dominé les rouges, 103 – 100, en l’absence de James Barkley. Enfin, les Bulls ont écrasé les Sixers, 103 – 80.

L’occasion de voir ou revoir un duel Jordan vs Barkley, le rugbyman Jeff Ruland, la star à la showbiz Horace Grant, ou encore le superbe geste aux lancers-francs de Cartwright.

Direction le Spectrum, “le spectre de lumière”, cette salle reconnue pour son ambiance musicale savoyarde.

Commentaires : Georges Dominique et Tony Parker.

Box score du match.

TéléchargementMerci de me signaler les liens défaillants, par mail, ou directement en commentaire.

  • jcking9999

    Ah,oui en effet culte pour les commentaires,hallucinant… mdr
    dans touts les cas Un Grand Merci pour toutes tes vidéos…

  • François-Régis Noel
  • keulsworld

    Vraiment fun cette version ! Merci mehdi. En + la qualité est vraiment sympa 🙂

  • adam

    mikael a 3 contre 1 … faute … coup franc !!!

  • adam

    AID MOUBARAK MEHDI