Finale de conférence. Game 3. 26 mai 1990. Chicago Stadium, Chicago.

Michael Jordan & Joe Dumars. Sports illustrated #45Jordan n’est pas content. Malgré sa présence dans l’effectif, les Bulls sont menés 2 à 0 et ne parviennent pas à se défaire de la meilleure défense de la ligue (seuls 77 petits points au compteur dans le premier match de la série). Une défense dure, parfois violente, qui a fait ses preuves tout au long de la saison. Les Pistons n’ont encaissé que 98,3 pts par match quand la moyenne des équipes de l’Est s’élevait à 107,45 pts (106, 57 pts à l’Ouest).
Chicago a pourtant réussi la deuxième meilleure saison de son histoire (derrière la saison 71/72 avec 57 v. / 25 d.). La franchise a pourtant frappé fort en dominant largement les Bucks (3 – 1) puis les Sixers de Barkley (4 – 1). Et Jordan était pourtant on fire depuis le début des playoffs (avec notamment 43 pts de moyenne sur la série contre Philadelphie – le game 4 à voir ici -). Mais pourtant, ça ne suffit pas…

James Edwards - John Paxson - Bill Cartwright Jordan est diminué. Blessé pendant le match 1, il joue tout de même 45 minutes lors du match suivant et enregistre une ligne de stats honorable (20 pts, 7 rebonds, 7 passes et 4 interceptions). Jordan est vexé. A la mi-temps de cette deuxième rencontre, il pousse une gueulante sur ses coéquipiers et cogne violemment dans une chaise. Jordan est en colère. A l’issue du match, il quitte la salle sans même se changer et sans se présenter devant la presse. Direction le bus où il boude longuement en attendant ses coéquipiers, à qui il en veut de ne pas considérer cette nouvelle défaite comme il le fait. Jordan est mauvais perdant.
Depuis ses 26 points inscrits dans la première mi-temps du match 1, His Airness ne tourne qu’à 9/28 aux shoots. Pour justifier cette maladresse, le staff évoque ses blessures à la hanche gauche et au poignet droit contractées suite à une chute dans la première période de cette finale de conférence. Mais la terrible défense de Joe Dumars n’est certainement pas étrangère à ce manque de réussite offensif de Jordan. Jordan est frustré.

A l’entame de ce match 3, les Bulls sont dos au mur, mais en jouant à domicile, on peut s’attendre à une réaction de leur part. Ils ont gagné tous leurs matchs à domicile (5 – 0) lors des deux premiers tours.

Et Jordan est revanchard.

Box score du match.

TéléchargementMerci de me signaler les liens défaillants, par mail, ou directement en commentaire.

  • Harnok

    Bonjour,
    Une fois sur la page du site d’hébergement le téléchargement ne se lance pas après avoir cliqué sur “télécharger”.
    En tout cas merci à toi et à tout les gens qui partagent leurs vidéo, que de bons souvenirs !

    • bballchannel

      Bonsoir,
      Je viens de vérifier, et le téléchargement fonctionne.
      Bon match ! 🙂

      • Harnok

        En effet le problème devait venir de chez moi =) désolé