Demi-finale de conférence Est. Game 4. 13 mai 1990. Spectrum, Philadelphie.

Jordan BarkleyAprès s’être défait des Bucks au premier tour (3 – 1), les Bulls affrontent les Sixers, qui se sont qualifiés en demi-finale de conf’ en éliminant les Cavaliers (3 – 2). Cette saison, les Bulls et les Sixers se sont rencontrés à 4 reprises, pour finir sur un bilan partagé de 2 victoires – 2 défaites.

Ces deux top franchises ont chacune réalisé un beau parcours en saison régulière. Chicago a terminé deuxième de la Central Division avec un bilan de 55 v./27 d. quand les Sixers ont fini à la première place de l’Atlantic Division avec 53 v. /29 d.

A l’entame de ce game 4, Chicago mène 2 – 1. Les Bulls ont gagné leurs deux matches à domicile avant de s’incliner 118 – 112 (malgré un retour fracassant au 4e quart-temps, avec 45 points inscrits – après avoir été menés de 19 points à l’issue du premier quart, de 22 points à la mi-temps et de 20 points en début de quatrième quart-temps -) sur le parquet du Spectrum de Philadelphie, où Barkley a aligné un superbe 34 pts / 20 rebonds (dont 10 offensifs!). Dans cette demi-finale de conférence, les Sixers de Barkley souffrent. Et ce n’est pas avec leur banc qu’ils feront la différence. Lors du premier match, les trois joueurs remplaçants ont inscrits en tout et pour tout 14 points, avec un Ron Anderson à 10 unités. Idem au match 2 : seul Ron Anderson a participé au scoring des Sixers, avec 9 points. L’autre remplaçant, Bob Thorton, n’a joué que 7 minutes et a terminé avec un compteur vierge.
Et Jordan est chaud dans cette série: 39 pts dans le match 1, 45 points dans le suivant et 49 points dans le troisième. Dur pour les Seventy Sixers…

Un match commenté par George Eddy et Francis Jordane, entraîneur de l’équipe de France.

Box score du match.

TéléchargementMerci de me signaler les liens défaillants, par mail, ou directement en commentaire.

  • olivier patrick assunta

    grand merci

    • bballchannel

      Avec plaisir !