ZassoulskayaFinale des Jeux Olympiques de Barcelone. 7 août 1992.

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, je vous propose ce match de basket féminin opposant la Chine à la CEI (Communauté des États Indépendants: collectivité intergouvernementale de coopération créée le 8 décembre 1991 par la signature du Traité de Minsk, comprenant la Russie, l’Ukraine, la Biélorussie, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan,  le Tadjikistan, l’Arménie, le Kirghizistan, la Moldavie et l’Ouzbékistan).
Cette équipe, composée majoritairement de joueuses russes (Yelena Baranova, Irina Minkh, Yelena Khudashova, Irina Sumnikova, Elen Shakirova, Natalya Zasulskaya et Svetlana Antipova), comprend également deux joueuses ukrainiennes, Yelena Zhirko et Marina Tkachenko, une Kazakh, Irina Gerlits, une Ouzbek, Yelena Tornikidu et une Biélorusse, Yelena Shvaybovich.

Lors des quatre éditions précédentes (oui, le premier tournoi olympique de basketball féminin s’est joué 40 ans après celui des hommes…), les joueuses soviétiques ont remporté les deux premières médailles d’or (1976 et 1980) et les Américaines, les deux suivantes (1984 et 1988). L’enjeu est donc aussi historique pour la Chine, qui peut entrer dans le cercle très fermé des basketteuses en or, mais aussi remporter sa première médaille d’or dans un tournoi de basket, hommes et femmes confondus. Jusqu’alors, seules les joueuses chinoises ont réussi l’exploit de gagner une médaille de bronze à Los Angeles en 1984. Mais les joueuses asiatiques auront fort à faire face à leurs adversaires qui ont éliminé les USA en demi-finale.
Depuis, les américaines ont remporté la médaille de tous les tournois olympiques…

De ces Jeux, on retiendra surtout l’hyper-médiatisation de la légendaire Dream Team, qui, en plus d’éclipser la majorité des équipes de basket hommes, fera quasiment oublier ce tournoi féminin.

Pour terminer, j’en profite pour rendre hommage une fois de plus à l’équipe de France féminine, qui a réussi, lors des J.O. de Londres, à faire de l’ombre à ses homologues masculins, en réalisant un magnifique parcours et en montrant une envie et un esprit collectif hors-normes. Car c’est aussi grâce à ces équipes qui marquent l’histoire que les choses changent. Elles ont du coeur, elles ont des jambes et elles ont une tête bien faite, alors pourquoi ces sportives ne mériteraient-elles pas le même traitement médiatique, le même respect, que les hommes?

Et puis j’ai deux filles, alors…

Box score du match.

TéléchargementMerci de me signaler les liens défaillants, par mail, ou directement en commentaire.

Partners in health: priligy ligne, achat nolvadex, acheter clomid