Sky Hook, réalisé par Didier Roustan. 1989.

A la découverte de ce documentaire consacré à l’immense Kareem Abdul-Jabbar, j’ai voulu en savoir plus. J’ai donc décidé de contacter son réalisateur, Didier Roustan, qui a très gentiment accepté de répondre à quelques questions.

INTERVIEW.

– On vous connaît grand spécialiste du football depuis le tout début de votre carrière en 1976. Pourquoi ce doc sur un basketteur ? Quand et comment est née l’idée de réaliser « Sky Hook » ?

Gosse, j’aimais bien le basket, et le pratiquais d’ailleurs à l’école (pas trop maladroit à mi-distance et bonne détente). Pourquoi un doc sur KAJ? Car j’étais responsable d’une émission mensuelle (Mag Max) où je devais faire donc tous les mois un certain nombre de tournages, mais pas uniquement sur le football. Je connaissais l’histoire de KAJ, j’ai pris contact avec les Lakers et aussi son agent, et c’était donc parti pour cette aventure.

– Quand ce documentaire a-t-il été diffusé pour la première fois ?

De mémoire, novembre 1989. 

– Vous êtes-vous déplacé aux États-Unis pour rencontrer les différents protagonistes du reportage ? Avez-vous rencontré Kareem Abdul-Jabbar ?

Oui, bien sûr, je suis allé à deux reprises à Los Angeles (une semaine pour la première fois et deux semaines ensuite) et j’ai rencontré KAJ, et dans l’interview où on le voit avec, de mémoire un polo blanc sur fond noir, c’est à moi qu’il répond. C’est également moi qui ai fait l’interview avec Pat Riley (quand il parle du fist up, notamment), cela s’est passé d’ailleurs dans sa maison…

– George Eddy (au service des sports de Canal+ depuis 1985) a-t-il collaboré à la conception de « Sky Hook » ?

Non, George n’a pas collaboré à ce documentaire, même si, sans doute, de temps à autres, au détour d’un couloir, j’ai bien dû lui poser quelques questions. 

– Pourquoi avoir choisi « Le goéland » de Jonathan Livingston en fil conducteur ?

J’étais sensible à cette histoire et, compte tenu de la personnalité et du parcours humain parfois difficile de KAJ, je trouvais qu’il y avait certaines similitudes.

– 23 ans après, que retenez-vous de ce documentaire ?

Tous ces documentaires réalisés pour Mag Max et tous les voyages qui y sont donc liés, et les rencontres, etc…, m’ont évidemment enrichi en tant qu’être humain. Et sans nostalgie aucune, j’en garde évidemment une grande tendresse. 

– Suivez-vous l’actualité basket, US ou française ?

Non, pas du tout, hormis peut-être, à l’occasion, l’équipe de France lorsque cela est lié à un grand événement, style JO. 

Un grand merci à Didier Roustan.
Roustan liberté
Foot citoyen

TéléchargementMerci de me signaler les liens défaillants, par mail, ou directement en commentaire.

Tagged with:
 
  • Benjdem

    bravo

    • Anonyme

      🙂

  • Anonyme

    Mais pas de quoi! Content de renforcer ta culture basket.

  • steph49

    j’ai trouvé le piano et la le poeme

  • David Vallet.

    Wwwwwaaaahhhhhoooouuuu !

    J’ais vécu 40 minutes avec des frissons sur les bras….la naration, le montage, les interviews….tout est magnifique, de A à Z.

    Un grand merci Monsieur Roustan et Monsieur Jabbar, mes respects.

  • Samuel ALLAIN

    Un grand merci a toi mehdi pour tout ce que tu fais, je revis mes grandes années basket.

    • Anonyme

      Pas de quoi! C’est un plaisir.

  • keulsworld

    Superbe ce doc! Merci Mehdi

  • Francis67

    Excellent documentaire
    Merci